idees recues retraiteVotre retraite vous préoccupe ?

Que vous soyez encore jeune actif ou sénior et que la retraite se rapproche à grand pas, vous avez sans doute de nombreuses questions au sujet des pensions de retraite, des modalités de départ, du fonctionnement, etc…

Malheureusement, il est fréquent de voir que idées reçues circulent à propos des retraites.

Entre réalités économiques et inquiétudes infondées, nous vous proposons aujourd’hui de démêler le vrai du faux.

Voici notre top 10 des idées reçues au sujet de la retraite.

ampouleUn salarié obtient un trimestre de retraite en travaillant trois mois

Faux – Les trimestres de retraite sont validés en fonction d’un seuil de revenus annuel, et non en fonction de périodes de temps travaillées. Pour les salariés en 2015 ce montant est équivalent à 1441,50€ brut par trimestre.

ampouleUne fois en retraite, il n’est plus possible de travailler

Faux – Vous pouvez même bénéficier du cumul emploi-retraite à condition d’avoir liquidé vos droits et d’avoir dépassé l’âge légal de départ à la retraite. Si vous ne remplissez pas l’une de ces conditions, vous pouvez tout de même bénéficier du cumul partiel, et profiter de rentrées d’argents grâce à une activité salariée, en plus d’une partie de votre pension.

ampouleSi un retraité marié décède, la pension de réversion revient automatiquement au conjoint survivant

Faux – Ce basculement de droits n’est pas automatique. Vous devez en faire la demande auprès de votre caisse de retraite ou celle du défunt. Il existe des conditions à respecter, notamment une condition d’âge (avoir plus de 55 ans).

ampouleLes cotisations retraite n’ont jamais été aussi élevées

Vrai – Le taux de cotisation retraite global était de 16,4% pour un salarié non-cadre du privé de la génération 1932. Il est maintenant de 28% pour la génération 1990. Le régime de base (CNAV) et le régime complémentaire (ARRCO) ont connu une augmentation au fil des années.

ampoule5 : Les jeunes générations ne partiront plus en retraite

Faux – L’âge moyen d’entrée dans la vie active des jeunes est de 22 ans depuis plusieurs années. De plus, les périodes de stage et d’apprentissage permettent plus facilement de cotiser. Les conditions de départ en retraite resteront donc accessibles, d’autant que l’on assiste en parallèle à un allongement de la durée de vie.

ampouleLes retraités ont un niveau de vie moins bon que les actifs

Vrai – Les revenus moyens des retraités sont inférieurs de 4,1% à ceux des actifs d’après le COR en 2011. C’est notamment grâce aux revenus issus de leur patrimoine, mais aussi car les pensions sont revalorisées en fonction de l’évolution des prix, que les retraités peuvent disposer d’un niveau de vie stable.

ampouleLe déficit des caisses de retraite est principalement dû à la crise

Faux – Le déficit des caisses de retraite est avant tout un problème démographique : la génération du Baby-Boom (1945–1975) arrive à la retraite et l’espérance de vie s’allonge. Moins de cotisants, plus de bénéficiaires, et l’équilibre est rompu.

ampouleLes femmes retraitées gagnent moins que les hommes

Vrai – Les femmes retraitées touchent en moyenne 39,5% de moins que les hommes. Ceci s’explique entre autres par le nombre de départs en retraite sans acquisition du taux plein et par des périodes non travaillées plus longue (grossesses notamment).

ampouleLes fonctionnaires partent plus tôt à la retraite

Vrai et Faux – Les fonctionnaires sédentaires bénéficient des mêmes conditions que les salariés du privé. En revanche, les fonctionnaires dits « actifs » partent plus tôt en raison de leurs conditions de travail jugées pénibles.

ampouleLes retraités étrangers ont automatiquement droit au minimum retraite en France

Vrai et Faux – Les retraités étrangers ont droit à l’allocation de solidarité aux personnes âgées sans avoir travaillé. Mais il ne suffit pas d’arriver dans notre pays pour en bénéficier : il faut être en possession d’un titre de séjour autorisant à travailler depuis au moins 10 ans, avoir plus de 65 ans et des ressources annuelles inférieures à 9600 €