Vous gagnez en âge, gagnez en crédit !

Qu’il s’agisse d’anticiper sa retraite, de garantir son niveau de vie, de réorganiser ses priorités… quelle est votre situation à l’égard du crédit ? Nous vous invitons à parcourir nos pages dédiées au crédit consommation, au crédit immobilier et aux options de rachat de crédits senior. Des cinquantenaires aux septuagénaires, vous y trouverez un panorama complet de tout ce qui est réalisable en matière de financement et d’assouplissement de son budget.

Les perspectives de crédit ouvertes aux seniors

Credit seniorNe passez pas à côté des formules de crédit et de rachat de crédit étudiées pour répondre spécifiquement au senior qui veut sécuriser ses acquis et s’ouvrir de nouveaux horizons.

Les dispositifs légaux et les pratiques bancaires qui encadrent la distribution du crédit favorisent l’accès au prêt des plus de 60 ans. L’âge, voire les antécédents de santé, ne constituent plus des obstacles rédhibitoires. Et c’est le mot « senior » qui prend un coup de vieux, avec la perspective de rester actif le plus longtemps possible !

Ce qui compte, ce n’est pas son âge au moment de prendre un crédit, mais l’âge que l’on aura au moment de solder sa dernière échéance. Ainsi, une personne qui contracte un prêt à 55 ans peut envisager d’emprunter encore sur 20 ans.

Santé, assurances et crédits senior

Même chose pour l’assurance emprunteur : c’est la date de souscription qu’il faut retenir, soit généralement une limite à 65 ans pour un crédit disponible sur encore cinq à dix ans.

Certes passé 60 ans, le passage par une visite médicale sera obligé. Mais il est encore possible de se tourner vers la convention Aeras conçue justement pour faciliter l’accès au crédit même en cas de problèmes de santé.

En outre, l’assurance décès n’est pas obligatoire. Des alternatives existent. Comme un crédit immobilier sans assurance moyennant un taux plus élevé, une hypothèque, ou un crédit consommation accessible après 65 ans sous la forme d’un prêt viager hypothécaire.