Le raz-de-marée du covoiturage touche toutes les générations. Dans une société qui part à la chasse aux euros et qui voit les services de partage connaître un engouement fort, covoiturage et seniors font bon ménage. D’autres solutions innovantes émergent spécialement pour les seniors comme les taxis partagés ou les véhicules à disposition…

Petit tour d’horizon.

Le covoiturage séduit les seniors

D’après le cabinet d’analyse Navigant Research, le marché du covoiturage est bien l’avenir. Celui-ci devrait passer de 1 milliard de dollars en 2013 à plus de 6 milliards en 2020.

En France, BlaBlaCar s’est imposé comme le grand leader du secteur. Et parmi les habitués, on ne trouve pas que des jeunes. Le covoiturage et sa simplicité révolutionnent la mobilité des seniors.

  • Economique : rallier Marseille à la capitale pour voir les enfants pour moins de 40€ ou rejoindre la côte Atlantique depuis Lyon pour 30€, ce n’est plus possible ni en train ni en avion. Le covoiturage permet de soulager le budget transport ;
  • Social : alors que beaucoup de seniors se retrouvent confrontés à des situations d’isolement, le covoiturage émerge comme un facteur de lien social. Réaliser un trajet avec un inconnu permet de faire des rencontres et d’échanger.
  • Utile : pour certains seniors qui ont des difficultés à se déplacer, le covoiturage permet de garder une certaine autonomie. Une aide extérieure bienvenue !

Certaines collectivités locales ont vu l’engouement autour du covoiturage et notamment l’utilisation des seniors. Des initiatives devraient voir le jour dans le futur pour faciliter encore le recours à cette solution.

Senior et mobilité : les nouvelles solutions qui cartonnent

covoiturage seniorIl n’y a pas que le covoiturage qui fait le bonheur des seniors ! Des entrepreneurs se sont penchés sur les questions de mobilité et les solutions à apporter aux séniors.

C’est le cas notamment aux Etats-Unis avec l’Independant Transportation Network. Lancé il y a plus de 10 ans, ce système associatif permet au senior de se séparer de sa voiture et de recevoir en contrepartie un crédit de transport.
15 000 seniors ont déjà utilisé ce système dont le but clairement affiché est de réduire le nombre de seniors « dangereux » sur les routes.

Autre solution, le taxi partagé pour personnes âgées. L’initiative Senior Mobilité lancée par Citizen Mobility utilise le réseau de 1400 taxis indépendants de Paris et de la région parisienne d’Alpha Taxis. Les seniors peuvent profiter d’un tarif préférentiel, à condition de voyager à plusieurs.

Et pourquoi ne pas avoir un jour des voitures à disposition directement au sein des résidences pour seniors ? C’est déjà possible ! William Daymon a créé Automobilité à La Rochelle. A la manière d’Autolib, il permet aux seniors dans des EHPA (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées) de partager une voiture. Pratique car « tous les foyers logements n’ont pas un arrêt de bus à proximité » commente le créateur.